Opération Bonheur 1ère étape: enfin un bon sommeil

Coucou tout le monde! Je reviens aujourd'hui avec le premier chapitre de mon opération bonheur, c'est-à-dire la première étape que j'ai mis en place pour être plus heureuse dans ma vie. Grâce à la préparation (articles précédents), je me suis cernée et j'ai pu définir ce que je voulais et ce que je pouvais améliorer dans ma vie. Tout ça dans le but de gagner en joie de vivre. En ce qui me concerne, me poser les questions m'a permis de réaliser que je n'ai pas besoin d'un changement radical comme quitter mon boulot ou partir vivre à l'étranger. Par contre j'ai trouvé pas mal d'axes sur lesquels je dois "travailler". Ils sont très classiques, la majorité des gens aspirent à manger mieux, faire plus de sport, dépenser mieux etc. tout comme moi, mais mis bout à bout, ces améliorations du quotidien peuvent tout changer.



Avoir un bon sommeil est primordial pour être heureux


Dans son livre Opération Bonheur, Gretchen Rubin  met avant le fait que avant de se lancer dans un projet/bonne résolution, il est vital d'avoir un bon sommeil. Ça peut paraître évident mais pourtant je le confirme à 1000%! Depuis 2 mois environ, Maëlle fait ENFIN ses nuits et je peux vous dire que mon quotidien a radicalement changé. C'est simple, j'étais crevée mais aussi moins productive au boulot, j'étais moins concentrée et moins impliquée. Je m'énervais pour un rien, je prenais la moindre réflexion comme une critique et ne parlons même pas de patience en berne. Moi qui suis de nature optimiste, je me sentais pas en dépression mais pas happy non plus. J'étais à bout. On ne réalise pas l'impact du manque de sommeil sur le long terme tant qu'on ne le vit pas. Les divers réveils nocturnes étaient une torture pour moi, je les redoutais. Parfois il m'arrivait même de me réveiller toute seule tellement ça me travaillait. Je me disais punaise encore une nuit pourrie en perspective... Bref il y avait mieux pour s'endormir paisiblement.


Connaître ses mauvaises habitudes de sommeil


Et puis un jour pas si lointain, mon bébé a fait une nuit entière. Puis deux. Et sans raison apparente, elle avait trouvé son rythme. Restait à réparer le mien parce que paradoxalement, autant j'étais crevée, autant au moment de me coucher, la fatigue se faisait moins ressentir, c'est quand même con! Mais pourquoi?? En fait, une fois que les gosses sont au lit et endormis, enfin arrive le "seul" moment à soi. Ce petit créneau de début de soirée où je peux souffler: mater la télé ou simplement avoir une conversation avec mon mec, juste faire ce que j'ai envie sans être interrompue au bout de quelques secondes. Ces moments là sont rares alors forcément j'ai envie de les prolonger au max. Et ce malgré la fatigue. Mauvaise habitude!

Quand que je me motive enfin à aller au lit, il faut passer par la case salle de bain pour se démaquiller, se laver les dents...bref tout ce que je n'aime pas faire. C'est chiant et en plus ça me casse dans mon envie de sommeil, ça réveille de se préparer à aller se coucher! Et vu que je n'ai pas envie de le faire, et bien je repousse le moment d'aller me coucher. Mauvaise habitude!


Pour finir, j'ai aussi, comme beaucoup, un réflexe tenace et difficile à me débarrasser: le téléphone au lit. Mater le dernier épisode de Grey's Anatomy, puis scroller mes photos sur Insta et bim voilà 1 heure de perdue à me prendre de la lumière bleue en pleine poire et mon cerveau qui ne se repose pas. J'éteins la lumière juste après et je suis assurée de ne pas trouver le sommeil rapidement, je vais tournicoter sous la couette, repenser à ma journée, merde demain il faut que je fasse ça...Mauvaise habitude! Et je suis sûre que vous êtes plusieurs à vous retrouver dans ce que je viens de décrire non?


Comment trouver un sommeil paisible? Mes astuces!


Evidemment le fait que Maëlle dorme la nuit m'a permis d'appliquer de bonnes habitudes de coucher et de réveil mais certaines astuces fonctionnent pour tous. Je vous conseille chaudement l'article de Daphné qui est ma source d'inspiration sur le développement personnel et qui m'a appris plein de choses sur le sujet du jour. Voici ce que j'ai tiré moi comme enseignements.

- Fixer une heure de coucher et s'y tenir. C'est dur parce que comme je vous le disais, les tentations pour déraper sont nombreuses. Et puis il faut aussi se connaître pour trouver son heure à soi car tout le monde est différent. Je sais que je suis plus performante le matin et que passé 23 h, je loupe "mon train" du dodo. Daphné conseillait de tenir un carnet où noter chaque jour son heure de coucher, la qualité de son sommeil etc pour définir votre heure idéale. J'avoue que ça m'a vite gonflé et (heureusement) j'ai vite cerné mon horaire. Maintenant j'éteins à 22h30 max car je sais qu'il me faut minimum 8h pour être en forme, si ce n'est plus.

- Trouver son heure de réveil. Et oui, il est conseillé de la trouver aussi car si votre alarme sonne quand vous êtes dans une phase de sommeil profond, vous aurez la tête dans le cucul même si vous avez vos 8 heures au compteur. Dans la pratique, c'est un poil plus compliqué car mes enfants ne se réveillent pas pile poil tous les jours à la même heure. Mais je sais qu'entre 6h30 et 7h15, c'est un bon créneau pour moi.

- Se démaquiller avant dîner. En semaine, c'est une habitude facile à prendre. Quand je couche les petits, hop je file après dans la salle de bain pour me démaquiller. C'est devenu une habitude et comme ça avant de me coucher, il ne me reste plus que le lavage de dents.

- Fixer une heure d'arrêt du téléphone. Ça c'est difficile mais les effets sont immédiats. En peu de temps j'ai constaté clairement que je m'endormais beaucoup plus facilement quad j'éteins la lumière après avoir lu un livre plutôt que mon téléphone. Il m'arrive encore de craquer mais je le paie à chaque fois. Dans la pratique, je me dis que je regarde mon téléphone jusqu'à 22h maximum. Je vérifie mes réseaux sociaux, je me note des choses à ne pas oublier le lendemain pour ne pas cogiter dans la nuit. Ensuite, en mode avion et c'est fini!


- Instaurer des rituels. Le cerveau a besoin de signaux pour comprendre et se préparer à aller au dodo. Et il existe des petites choses tout simples mais efficaces.

1. Enfiler un pyjama et non pas un jogging ou un tee-shirt que vous portez aussi le jour. Le cerveau va associer le pyjama, porté uniquement la nuit, au sommeil.
2. Pratiquer une activité calme avant de dormir: tricot, mots croisés, lecture etc. Personnellement je m'endors sur un livre contrairement au téléphone qui me maintient éveillée.
3. Vaporiser des huiles essentielles apaisantes sur votre oreiller. J'utilise la brume de chez l'Occitane que j'avais demandé à mon anniversaire et je l'adore.
4. Faire votre lit le matin c'est le truc tout con mais quel pied de se coucher dans un beau lit. On a vite envie de s'y glisser alors qu'une couette en boule, il va falloir se faire suer à la remettre avant de dormir.
5. Ecouter de la musique, investir dans de beaux draps etc. A vous de trouver ce qui vous convient.

- Ecouter son rythme. Si votre homme se couche plus tôt, si la société veut qu'on se couche tard: foutez vous en. Ce qui compte c'est votre rythme à vous, écoutez vous, vous seule savez ce qui est bon pour vous.

Aujourd'hui, je ne néglige plus mon sommeil. Je n'ai plus 20 ans, je récupère moins bien. Evidemment je m'octroie des extra le weekend quand je sors. Mais en semaine, avec ce rythme bien calé, il est évident que ma journée sera beaucoup plus productive et moins stressante. Depuis que je dors bien et mieux, je suis plus épanouie et moins à cran. Et surtout, je suis en forme pour entreprendre de nouveaux projets dont notamment la deuxième étape de mon opération bonheur. Le sommeil a un réel un impact sur nos vies, il est temps d'arrêter de l'oublier.

Et vous, vous êtes plutôt matin ou soir? Grosse dormeuse ou matinale? Est-ce que vous avez des astuces pour favoriser l'endormissement? N'hésitez pas à les partager en commentaire, les expériences de chacun peuvent aider les autres.

Bon dimanche!

Photos Kaboompics

CONVERSATION

2 commentaires:

  1. Hello! Personnellement au moment du coucher, je mets une lumière tamisée dans ma chambre, je bois une tisane apaisante et en ce moment j'essaie de lâcher mon téléphone pour faire des mots croisés. Je me masse les mains avec de la crème, cela le détend beaucoup!

    RépondreSupprimer
  2. J'ai relativement de chance dans ce domaine car je n'ai aucun problème pour dormir et il ne me faut pas énormement d'heures pour être en pleine forme ahah (pour te dire même mes samedis dimanches je me lève entre 5 et 6 naturellement xD). Après souvent sur les coups de 9h je vais lire dans mon lit tranquille et c'est vrai que ça aide vachement pour se mettre dans un sleepy mood! Pour le démaquillage c'est clair que c'est chiant et du coup je le fais à peine après avoir ouvert la porte de l'appart ahah du coup le soir je suis freeeeee

    RépondreSupprimer

Merci pour vos p'tits mots, j'y répondrai avec plaisir!
Pour être averti de la parution d'un nouveau commentaire sur cet article, cochez la case "M'informer".

Back
to top