A la recherche de mon équilibre émotionnel

Coucou tout le monde! Aujourd'hui j'avais envie de parler d'équilibre émotionnel. Pour la nouvelle année, je vous avais dit que je ne rêvais pas de tout changer mais juste de continuer sur mon Opération Bonheur au quotidien. C'est toujours le cas, j'essaie encore et toujours de l'améliorer avec des petits bonheurs, je continue à faire du sport et de progresser en ce qui concerne mon hygiène de vie. Mais maintenant que ces points sont bien engagés, j'ai envie de plus.

Ma remise question


En ce moment je lis beaucoup de livres sur le développement personnel et j'écoute des podcasts sur des gens qui entreprennent. Ça m'inspire tout comme ça me travaille et parfois me déprime. Moi qui suis de nature optimisme, je ressens parfois de l'amertume et de la fatigue. Je suis un peu envieuse alors que paradoxalement ma vie, mon job me plaisent. On dirait que je suis devenue une insatisfaite chronique, jamais contente de ce qu'elle a alors que pourtant je sais savourer des instants de bonheurs. Depuis quelques temps, j'ai l'impression de végéter et j'ai parfois ce sentiment de passer à côté de ma vie. En fait c'est cyclique, ma mise au sport et ses effets positifs m'ont donné une confiance en moi du tonnerre. Maintenant que je suis stabilisée niveau poids, je cherche maintenant à m'affiner et à me muscler mais c'est long. Et c'est pesant sur le moral. Je me sens quand même bien mieux dans mon corps ça c'est certain mais la vie ne se résume pas au corps (et heureusement d'ailleurs ah ah).


Mon esprit a aussi besoin d'être nourri et là dessus ça pêche. Les enfants ont accaparé la plupart de mon temps et dans mon esprit, je les voyait comme des "freins" pour créer autre chose. Je comprends que ça choque parce que ce sont des barrières que je me suis imposée toute seule. Comme si avoir des enfants rendait le reste impossible. Alors qu'ils ne sont en rien des contraintes, ils s'adaptent à notre vie et au contraire, ils nous apportent beaucoup. Il faut dire que plus d'un an sans nuit complète ne favorise pas la créativité. Ou l'envie de se bouger pour entreprendre quoi que ce soit d'ailleurs.

Trouver le bon équilibre


Ceci dit, je ne sais pas ce que je cherche, ce qui me manque vraiment. Je ne sais pas quoi, je ne sais pas quand ni par où commencer mais je suis en quête d'un peu plus. En fait je crois tout simplement que je cherche mon équilibre. Ça m'est apparu en achevant ma lecture du livre "une question d'équilibre" de Mathilde Lacombe. Fondatrice de Birchbox, elle y parle de sa vie d'entrepreneure, de couple et de maman (3 enfants). Et comme l'indique le titre, comment elle gère tout cela en même temps avec le bon équilibre. Je vous ai parlé plusieurs fois de cette sensation que j'ai eu d'avoir la tête sous l'eau pendant cette année sans sommeil. Cela fait maintenant bien 9 mois que Maëlle fait ses nuits mais cela m'a complètement perturbé, déréglé. J'ai du mal à me cerner ce qui est à l'opposé de moi, je me pose des questions alors que j'ai toujours été quelqu'un de très terre à terre.


Donc c'est là que je réalise que je suis en quête de mon équilibre familial et personnel. Cet équilibre entre boulot, les enfants, du temps pour son couple et pour soi, trouver le bon mix. En voilà une sérieuse étape à franchir dans Opération Bonheur! Alors j'ai bien conscience qu'un équilibre est fragile, la vie peut tout chambouler du jour au lendemain. Mais maintenant je suis au moment où il faut que je trouve ce point qui me permettra d'être bien. Pour être prête à affronter la vie quand il y aura des coups durs.

Penser positif et au chemin déjà parcouru


Une belle prise de tête vous allez me dire? Peut-être. J'en parlais avec ma bff et il faut savoir que sur moi, elle a toujours raison. D'ailleurs je l'ai même noté dans un carnet: quand je me pose des questions, toujours lui en parler d'abord. C'est con hein mais au fil du temps j'ai inscris quelques vérités, acquises avec l'expérience, qui marchent toujours pour moi. Ce n'est pas que mon amie prenne des décisions à ma place mais elle a un regard éclairé sur moi, elle me connaît par cœur. On croit toujours que l'on se connaît le mieux soi même mais ce sont nos amis qui nous voient tel que l'on est vraiment. Bref je lui racontais mes questions existentielles quand elle m'a sortie une phrase très juste: "Pense à ce que tu as déjà accompli, pas seulement à ce qui est perfectible". Et là aussi, encore une vérité éclatante. Moi qui suis toujours hyper optimiste, je suis en train de mettre de côté mon modjo pour ne me focaliser que sur le négatif. C'est un classique de se dénigrer par rapport au voisin parce qu'il voyage plus/gagne plus d'argent/est mieux foutu etc, surtout avec les réseaux sociaux. Alors que si je fais le point, je suis très bien lotie.

Du coup avec tout ça, je crois que je vais mettre mes idées et mes ressentis à plat, sûrement par écrit parce que ça m'aide toujours à voir plus clair. Rien que cet article m'a fait du bien, c'est quand même dingue le pouvoir de l'écrit. Bref est-ce que vous, vous avez déjà ressenti ça? Est-ce que vous avez trouvé votre équilibre? Si oui, comment?

CONVERSATION

2 commentaires:

  1. J'ai cru que j'allais pas être citée dans cet article! Ça aurait été le pompon! Mais je suis bel et bien citée et c'est vrai que j'ai toujours raison! On va trouver ce que tu veux, tkt baby

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. hé hé évidemment que tu es citée, c'était obligatoire :)

      Supprimer

Merci pour vos p'tits mots, j'y répondrai avec plaisir!
Pour être averti de la parution d'un nouveau commentaire sur cet article, cochez la case "M'informer".

Back
to top