Dis maman, c'est quoi un stéréotype?

Coucou tout le monde! Aujourd'hui c'est un article un peu spécial puisque c'est Wondermômes qui m'a lancé un défi. Tous les jeudis, c'est éducation au programme avec des sujets divers et ce jeudi le thème c'est les stéréotypes. Rien que ça ouais lol.

Tristan n'a que 1 an alors du coup les stéréotypes ne sont pas vraiment sa préoccupation. Il n'a pas conscience que ça existe alors qu'il y est confronté depuis sa naissance. Par exemple, le petit carton où était noté son prénom, sa taille et son poids dans son couffin à la maternité était...bleu. Bleu pour les p'tits gars, rose pour les p'tites filles. Plus tard, il découvrira par ses petits camarades, par ses instit's, par la socialisation en fait que les stéréotypes touchent tout le monde et tous les sujets. Non personne n'est épargné: les femmes, les noirs, les tatoués, les blondes, les hommes, les américains, les juifs, les coiffeurs, les handicapés... Un métier, un sexe ou une religion, notre quotidien et notre société sont fondés sur des stéréotypes, qu'on le veuille ou non.










La théorie


Alors comment faire pour que nos bambins ne jugent pas quelqu'un en fonction de son apparence ou de ses croyances? Surtout que nous ne voilons pas la face, moi même j'en ai, c'est humain, on a tous des opinions. Et oui, il m'arrive de critiquer et de commenter (pas biiiiiien) mais j'essaie de ne pas juger (biiiiien). Ce n'est pas parce que bidule à un avis politique différent du mien que je ne vais plus le fréquenter. En vieillissant, la sagesse s'empare de moi (Bouddha sort de ce corps^^) j'essaie de me montrer tolérante. Quand que je suis confrontée à une situation ou un avis différents du mien, même si je ne suis pas d'accord, je me répète ce mantra: "je n'ai pas à juger, chacun fait ses choix". Ça paraît un peu concon mais c'est vrai, je suis qui pour juger quelqu'un, s'il a envie de vivre sa vie comme cela, tant mieux pour lui. Et ça m'apporte une sérénité parce que je suis en accord avec moi même. Parce que j'assume mes choix et mon mode de vie, je ne juge pas ceux des autres donc si on juge les miens, je m'en fiche.

Et dans la pratique?


Après pour tout vous dire, je pense que ça ne sert à rien de crier au scandale au moindre stéréotype, je trouve ça même contre productif. Un exemple? Les catalogues de jouets. Oui la plupart du temps dedans les filles jouent à la poupée et les garçons à la voiture. Quand j'étais gamine c'était déjà ça et est-ce que ça m'a empêché de jouer à la course auto avec ma frangine? Non. Est-ce que ça m'a empêché de taper sur le mur de ma chambre (pour faire une porte pour arriver directement dans celle de ma sœur mais c'est une autre histoire ça lol) avec le marteau de mon établi en bois? Non.

Concrètement ça donne quoi? Et bien déjà tout comme mes parents l'ont fait avant, je laisse Tristan jouer avec ce qu'il a envie. Plus tard, son père et moi lui apprendrons la répartition des taches ménagères par exemple, tout le monde y participe papa, maman et Tristan. S'il veut aider son père en cuisine, aucun problème bien au contraire. S'il veut sortir le chien avec moi, avec grand plaisir. 

En fait ce que j'essaie de vous dire c'est que ce que j'ai envie d'apprendre à mon fils c'est de faire ses propres expériences. Pour découvrir ses propres goûts indépendamment du qu'en dira t'on. Certains stéréotypes s'accrochent depuis des décennies. Oui Tristan en aura sûrement malgré tout. Mais pour les combattre, je pense qu'il faut s'ouvrir. Aux autres, au monde, autant que possible. Il faut dialoguer, expliquer, comparer, rencontrer pour apprendre la tolérance. Ça sera peut-être plus compliqué dans le concret mais bon ça je vous en reparlerai à ce moment là hein ^^.

Et vous, comment faites-vous pour ne pas tomber dans les stéréotypes? Et avec vos bambins?



C'était ma participation aux jeudis éducation ;)

CONVERSATION

10 commentaires:

  1. J'ai appris aussi à ne plus essayer de protéger mes enfants des stéréotypes, car c'est impossible. Par contre, je leur apprend à les remettre en question, je crois que c'est ça la clef :) Donc je crois qu'on a le même avis ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui tu résumes bien ma pensée, en une phrase c'est fait ^^

      Supprimer
  2. Sacré sujet dis donc..!! J'ai un peu de temps avant d lui expliquer ces choses là, mais je crois que ce qui compte, c'est bien d'expliquer, d'en parler... de tout faire pour ouvrir leurs esprits !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui on a le temps de lire sur le sujet avant d'en parler ouf ^^

      Supprimer
  3. Vu tes idées dans cette articles, il a une maman ouverte et compréhensible; il est évident que son jugement se fera tout seul.
    Je suis d'accord avec toi sur les catalogues de jouets, cela ne me choque pas de voir les filles à la cuisine et les garçons aux voitures. J'ai aussi joué à la voiture et mon fils a eu une cuisine en bois petit.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci! C'est pas un catalogue qui dicte avec quoi on doit jouer ou pas quand même ^^

      Supprimer
  4. J'ai beaucoup travaillé sur ce sujet quand mes enfants étaient petits
    En le faisant dés le départ, c'est plus facile, pas d'"histoire de couleurs" bonnes ou mauvaises, idem pour les religions !
    Bisous

    RépondreSupprimer

Merci pour vos p'tits mots, j'y répondrai avec plaisir!
Pour être averti de la parution d'un nouveau commentaire sur cet article, cochez la case "M'informer".

Back
to top