Aujourd'hui bébé a 6 mois: bilan #1

Coucou tout le monde! Aujourd'hui est un jour spécial pour moi, il y a 6 mois, mon Tristan déboulait dans ma vie. 6 mois, ça passe vite dans une vie mais avec un bébé c'est une tranche plus qu'intense. Du changement, du renversant, du déroutant, on passe par toutes les émotions et c'est pour ça que j'ai décidé de dresser un petit bilan. Pour garder une trace et aussi pour vous raconter mon expérience pour les futures mamans et papas qui me lisent.

Pendant la grossesse, on vous rabâche souvent les mêmes choses: tu vas voir ça passe trop vite, profite parce que tu ne sais pas quand tu referas des grasses matinées/voyages/soirées avec tes potes, j'en passe et des meilleurs. Certains faits se sont révélés vrais, d'autres des clichés mais surtout je crois qu'au final chacun vit la naissance d'un enfant très différemment.

Tristan et sa Sophie, un beau roman d'amitié qui commence

J+5


Quand je suis rentrée à la maison avec bébé dans les bras, je ne m'en suis pas rendue compte tout de suite mais j'étais stressée. Je suis partie avec un gros bidou et je reviens avec un reste du gros bidou avec un enfant, mon enfant. Plus rien ne sera jamais comme avant, du moins c'est ce que je me disais. J'étais aussi inquiète par rapport à mon chien Woody. Ma mère et belle-môman étaient très stressées à ce sujet et moi qui était très cool pendant la grossesse, j'ai flippé. Peur que ça se passe mal, que Woody ne fasse qu'aboyer, que bébé pleure. Mon Cher et Tendre avait préparé le terrain en rapportant des vêtements portés par bébé à la clinique, pour que mon chienchien s'habitue à l'odeur. Il aura fallu 3 semaines d'adaptation pour que Woody comprenne que le petit être n'allait plus jamais repartir, qu'il pouvait être à côté de lui mais pas jouer avec comme il le fait avec nous et surtout qu'il pouvait continuer sa vie de chien comme avant, que nous le délaisserons pas pour autant. 

Maintenant je me dis que je suis bête de mettre montée le bourrichon comme ça mais je crois aussi que la chute des hormones+seule à la maison (mon Cher et Tendre n'a pas pu prendre de congé paternel, trop de travail) a joué. Les premiers temps, ma frangine et ma maman sont beaucoup venues me voir et ça m'a fait vraiment du bien. Je ne les remercierai jamais assez (même si elles étaient trop contente de voir le petit :). Discuter de tout, rigoler devant la télé... elles ont été indispensables pour moi, pour retrouver ma vie là où je l'avais laissé mais avec un bébé en plus. Vraiment je vous conseille d'être entourés le plus possible, de ne pas rester dans le combo bébé/couches/il pleure mais je sais pas pourquoi.

Passion mouton

J+30


Bon l'avantage que Mon Cher et Tendre n'ait pas pris son congé c'est que je n'ai pas eu le pic de stress de comment je vais faire sans lui. Direct dans le grand bain! Parce que les premières semaines c'est beaucoup de questions. Pourquoi pleure t'il? Est-ce qu'il a faim? Est-ce qu'il a mal? On est dans la phase d'apprivoisement, pas la plus facile tous les jours. On est aussi dans la phase de la gestion du temps, du genre il faut vite que je prenne ma douche avant qu'il ne se réveille. Il y a les coliques qui font mal, les régurgitations qui font peur, les pleurs qu'on n'arrive pas à calmer tant qu'on ne les comprend pas...bref les 3 premiers mois sont intenses. Mais aussi dans le bon sens je vous rassure! Bébé grandit à une vitesse dingue, ça c'est un "cliché" complètement vrai. Son évolution est folle, on s'émerveille chaque jour. Son premier sourire, son premier blabla, ses câlins, les sorties en poussette, on apprend le rythme de bébé et à se comprendre mutuellement. Pour le meilleur qui reste à venir!

Pour éviter le gros pavé, je vous raconte la suite dans prochain article alors stay tuned! Et n'hésitez pas à partager vos expériences, on apprend beaucoup grâce aux autres :)

PS: je vous donne le nom du gagnant de l'OpéPlaya mercredi sans faute

CONVERSATION

10 commentaires:

  1. Ma troisième est donc jumelle du tien ! Paupiette est aussi née le 4 février dernier C'est rigolo.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ooohhh c'est vraiment une chouette date le 4 février hein? ^^

      Supprimer
  2. C'est bien de raconter ces moments là, on oublie très vite. Je n'ai plus de souvenirs de mon premier retour à la maison.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui j'essaie de noter, de photographier au maximum pour quand il aura 18 ans et que j'essaierai de me souvenir de mon Tristan bébé :)

      Supprimer
  3. Magnifique :)
    Emilie
    http://www.mylittlefashiondiary.net

    RépondreSupprimer
  4. Mon fils devrait arriver un 4 février !!! Forcément, je me pose beaucoup de questions. Du coup j'aime beaucoup lire ce genre de billet, je trouve cela rassurant.
    Pour le moment on profite du bonheur de savoir qu'il est là dans mon ventre, en train de grandir, doucement mais sûrement. :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Génial, félicitations!!! Ça serait trop bien le 4 février!! :) C'est normal de se poser des questions, c'est l'inconnu et je pense que même quand c'est le 2ème/3ème... on s'en pose encore. En tout cas, ton message me fait très plaisir, je suis contente de partager ma courte expérience de maman et que mon récit te rassure. En tout cas, même si ça fait un peu peur, la maternité apporte beaucoup de bonheur, il y a des moments plus difficiles forcément mais un cliché bien vrai c'est qu'on les oublie super vite!! Bisou!

      Supprimer

Merci pour vos p'tits mots, j'y répondrai avec plaisir!
Pour être averti de la parution d'un nouveau commentaire sur cet article, cochez la case "M'informer".

Back
to top