Une tourangelle vs SANDY à NY #3

Coucou les filles! Retour sur mon séjour à NY et avant de parler Sandy, voici une petite photo douceur! :)

J'ai oublié de vous le montrer celui là, il est pas trop choupi?!!
Jour 4: lever matinal ce matin, nous allons direction Harlem pour une messe gospel qui commence à 8h. Nous allons à la First Corinthian Baptist Church , l'adresse était chaudement recommandée sur le forum NY du guide du routard (une vraie mine d'or pour préparer votre voyage!). Nous arrivons dans une énorme salle qui ressemble beaucoup plus à un théâtre qu'à une église. Très grande, dorure aux plafonds, une scène, deux écrans géants sur les côtés, bref ça détonne par rapport à ce qu'on connaît. La messe commence par un chant, les chanteurs qui sont une vingtaine sont tous habillés dans les même tons, c'est très beau visuellement et à l'oreille.
C'est un véritable spectacle qui commence, avec de la danse, les hurlements des gens "yeaaah", "yes man", on se croit dans un concert! Le pasteur commence son sermon, il parle des détours que la vie nous réserve et certains fidèles se lèvent, la main levée vers le ciel pour remercier le seigneur et communier avec le pasteur. Plusieurs fois, nous devons faire des hugs (câlins) à nos voisins, l'émotion est palpable. La messe aura duré 2 heures mais on a pas vu le temps passer.
Après cette expérience déroutante, nous filons nous remettre de nos émotions avec un brunch (bien matinal je vous l'accorde) chez Amy's Ruth. Cette adresse je l'ai aussi trouvé sur le guide du routard mais là pour le coup je suis déçue. Attente très longue (plus d'une heure!) pour un brunch "classique".
Bref on file voir la cathédrale Saint John the Divine. Je n'ai jamais vu une cathédrale aussi grande et haute de ma vie. Normal, c'est la plus grosse du monde! Elle n'est toujours pas achevée et on y trouve tous les styles, il y a même des oeuvres de Keith Haring!


Le style Keith Haring, ça détonne dans une cathédrale non?
Pour terminer notre passage dans Harlem, nous filons faire un tour dans l'université de Columbia, une des plus réputées au monde et qui appartient à la Ivy League (groupe de 8 universités les plus prestigieuses des USA). Le campus est énorme et c'est très beau y'a pas à dire.
Les beaux sportifs de Columbia qui court dans les marches de la bibliothèque ;)
Allez zou, on retourne sur Times Square faire un peu de shopping! Mais oulala, tous les magasins annoncent qu'ils ferment à 17h à cause d'un ouragan qui approche. A la fermeture, on décide de rentrer à l'auberge et de faire des courses pour avoir de quoi manger pendant que Sandy frappera. Mais c'est sans compter sur tous les New Yorkais qui ont la même idée, il y a une queue énorme sur le trottoir pour rentrer dans le supermarché et les rayons sont pour la plupart vides!
On arrive à acheter quelques victuailles et nous rentrons enfin. Mais une surprise nous attendait...l'évacuation!! Notre auberge est située dans la zone rouge innondable, tout le monde est remboursé et évacué. Il n'y a plus beaucoup de places dans les autres auberges, surtout que nous sommes quatre, on nous propose donc une liste d'écoles et de gymnases, super!!! Mais par miracle, une amie qui est partie avec moi a une copine qui est en vacances à NY en même temps que nous. Elle loue un appart' à Soho avec une amie et elles acceptent volontiers de nous héberger. Ca fera colonie de vacances mais c'est mieux que le gymnase... On remballe donc valises et courses pour filer à Soho, on arrive à attraper le dernier bus qui passe (la circulation stoppait à 21h) et nous voilà partis pour de nouvelles aventures...
Jour 5: on a dormis à 3 dans un canapé, le seul mec s'est dévoué et a dormi par terre tandis que nos deux sauveuses dormaient dans le lit dans la chambre à côté. Il pleut des cordes et ça caille un peu.  Comme je vous le disais ici, je découvre une autre ville et une toute autre vision du quartier de Soho.
Ca fait rêver Soho hein?

Et Sandy n'est pas encore arrivée...
Très vivant et super top pour le shopping, là tout est quasiment fermé. Les rues sont désertes, les seules personnes croisées sont des touristes qui comme nous n'ont pas envie de rester enfermés alors que Sandy n'est pas encore là. Nous trouvons quand même un Duane Reade ouvert (sorte de supérette avec beaucoup de cosmétiques) où je fais une razzia de vernis 2 à 3 fois moins chers qu'en France (je vous montre ça bientôt :). On se mange un burger dans un petit troquet ouvert et blindé de monde, c'est très bon ma foi. Mais le vent commence à bien se lever, ça souffle fort par bourrasque donc nous n'avons pas d'autres choix que de rentrer.

Mais la fin du monde, c'est pas le 21 décembre?

Nous passons le reste de la journée à tester les vernis achetés, à écrire nos cartes postales et à jouer au jeu des post-it (vous savez, on note un nom de personne ou personnage sur le front de quelqu'un et on doit découvrir quel nom on a sur notre front!).
La nuit tombe, on commence à se faire chauffer des pâtes et paf! Plus d'électricité d'un coup! Heureusement nous avons une gazinière miraaaacle mais les alarmes des magasins se sont déclenchées et elles hurlent, et ça pendant un long moment. Comme on est un peu des foufous, on décide de sortir un peu voir ce qui se passe, on aperçoit l'Empire State qui est encore allumé lui. On dirait le phare de New York parce qu'ici, dans notre rue, on ne voit rien du tout.
L'Empire State Building, le phare de NY
Mais nous ne sommes pas les seuls dehors, beaucoup ont des lampes torches ou les téléphones allumés et on avance un peu dans la pénombre voir ce qui se passe. Ca souffle beaucoup, on entend les stores des magasins claquer, les sacs poubelles volent et on est quand même pas hyper rassurés. Surtout que nos familles et amis sont hyper inquiets, je ne sais pas ce qu'ils voient aux infos en France, mais ça a l'air sérieux...
La suite, au prochaine épisode! :)

CONVERSATION

6 commentaires:

  1. Ce voyage va vraiment rester dans ta mémoire.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah bah c'est pas tous les jours qu'on va à NY et qu'il y a un ouragan c'est clair! lol

      Supprimer
  2. Ca doit être bien flippant quand même !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah bah le vent soufflait bien c'est clair mais je pense que dans le sud de l'île, ils ont du vraiment flipper!

      Supprimer

Merci pour vos p'tits mots, j'y répondrai avec plaisir!
Pour être averti de la parution d'un nouveau commentaire sur cet article, cochez la case "M'informer".

Back
to top